Le Mazda5 ne tente pas d’imiter les fourgonnettes traditionnelles.

28 août 2015

Mazda5

Par : Guy Desjardins – 1 janvier 2013
Le guide de l’auto

Il n’offre évidemment pas autant d’espace intérieur que les Dodge Grand Caravan ou Honda Odyssey mais il se démarque nettement du lot par son gabarit réduit, une consommation d’essence moindre et un agrément de conduite assuré.

Au grand bonheur des parents qui voyagent avec leurs enfants, le Mazda5 conserve ses portes coulissantes qui ont l’avantage de ne pas bosseler les portières du véhicule garé à côté. Le Mazda5 conserve également ses 6 places, toutes confortables. Au centre toutefois, les rangements sous l’assise des sièges seront inaccessibles si des bancs d’appoint y sont installés. Quant au coffre, il n’offre pratiquement aucun espace lorsque les sièges de la troisième rangée sont utilisés. En les abaissant, on réussit à obtenir un volume de chargement adéquat mais tout de même limité en hauteur.

Le Mazda5  ne tente pas d’imiter les fourgonnettes traditionnelles. En fait, il représente une alternative à ceux qui n’ont pas besoin d’un habitacle volumineux, qui ne désirent pas de V6 mais qui espèrent avoir du plaisir à conduire. Elle convient parfaitement aux familles de 2 ou 3 enfants. Et avec le prix de l’essence qui ne cesse de monter, ce type de fourgonnette aura de plus en plus la cote.

PDF : Mazda5-2013_-Carriere-sans-faille.

Demande d'infos Rendez-vous au service Demande de prix Demande de financement