Référez un ami
3001, avenue Kepler, Québec G1X 3V4
Coordonnées
3001, avenue Kepler, Québec G1X 3V4
Publications

Journal de Québec: Le Mazda CX-5 a de quoi séduire

Mazda CX-5 2013-nouveau créneau, les VUS
Publié le 28 août 2015

Journal de Québec,par Jacques Deshaies

Le constructeur japonais Mazda a besoin de se refaire une santé financière. Pas parce que les produits ne sont pas adaptés, mais parce que la séparation avec le géant américain Ford fait mal. Mazda a du racheter ces parts que Ford détenait. Mais ce divorce porte ces fruits. Le constructeur nippon présente sa technologie SkyActive qui permet d’offrir des produits beaucoup plus efficaces sur le plan de l’efficacité énergétique comme au chapitre des performances. C’est un peu le nerf de la guerre. Pour se faire, Mazda Canada nous a permis de rouler pendant plus de 6 mois au volant du tout premier véhicule construit à partir de cette nouvelle philosophie. Le CX-5 est le plus bel exemple du savoir-faire de Mazda. C’est comme un retour en arrière. Je suis vraiment heureux de constater que Mazda est revenue à cette facette qui en en fait autant de succès, l’innovation. Ce nouveau venu vient remplacer haut la main le Tribute qui n’était rien de moins qu’un clone du vieux Ford Escape.

L’équilibre adapté
Si vous l’expression semble exagérée, je dois vous avouer que rarement un véhicule d’essai a fait l’unanimité de mes essayeurs. Parmi ce groupe, ma femme. Eh oui! Si je suis un passionné de voitures, c’est toute autre chose pour ma douce et tendre épouse qui ne connaît foutrement rien aux automobiles et qui a des critères qui sont beaucoup plus terre à terre que moi. Simplement pour vous expliquer, je peux stationner une Ferrari 458 dans mon entrée de court et elle ne la remarquera même pas. À chacun ces intérêts! Pourtant, elle a un sens critique qui m’étonnera toujours et qui vient peaufiner mon jugement. Elle représente probablement la majorité des acheteurs de voitures actuellement. Je lui pose la question fatale! Que penses-tu de la CX-5? Elle me répond spontanément : je la garderais volontiers. Je l’adore. Elle a même de la difficulté à me parler des quelques défauts qu’elle a peine à m’énumérer. D’entrée de jeu, la silhouette du CX-5 est plus que réussie. Il affiche la nouvelle image que prendra l’ensemble des produits Mazda dans les prochaines années. La partie avant abandonne ce large sourire au profit d’une grille au centre de laquelle trône un gros logo Mazda. Les phares s’étirent jusqu’au début des ailes avant. L’habitacle est aussi bien présenté. Sans être exubérant, l’instrumentation est au bon endroit et facile d’accès. D’ailleurs, Mazda nous a toujours habitués à ce genre de présentation. Vivement la chaîne audio qui est simple et claire. Certains concurrents se permettent de nous compliquer la vie. Notre véhicule d’essai n’avait pas le système de navigation, mais l’écran situé au centre du tableau de bord est aussi de lecture facile. Contrairement à la plupart des utilitaires, le CX-5 dispose de sièges qui offrent un excellent maintien latéral. Les places arrière sont spacieuses et peuvent accueillir confortablement 3 passagers. Un petit bémol cependant au fameux système qui verrouille les portières automatiquement. Vous devez constamment avoir la clé intelligente à porter de main. Un peu agaçant!

Économie de carburant oblige
La technologie SkyActive permet aussi d’offrir une motorisation peu gourmande. Le CX-5 est équipé d’un moteur 2,0 litres proposant une puissance de 155 chevaux. Il se complète par 150 lb-pi de couple seulement. C’est peu me direz-vous? Et vous aurez raison, mais la consommation de carburant est devenue une priorité pour les ingénieurs du constructeur nippon. Accompagné d’une boîte automatique à 6 rapports, le CX-5 est bruyant au démarrage, mais devient tout doux en vitesse de croisière. Vous pouvez aussi opter pour une boîte manuelle à 6 rapports. De plus, l’utilitaire est proposé en mode traction ou avec rouage intégral. C’est d’ailleurs cette version que nous avions à l’essai. En plus de 6 mois d’utilisation jusqu’à maintenant, nous n’avons eu aucun pépin avec notre CX-5. Seul un détecteur de baisse de pression des pneus nous a fait défaut. Mais pour le reste, tout est parfait. Si en utilisation normale la consommation demeure relativement comparable avec les utilitaires de sa catégorie, sur la route il présente une fiche sous la normale. Nous avons obtenu, à 105 km/h, une consommation de 6,2 l/100. Et si vous êtes encore plus tendre avec votre utilitaire, vous pourrez abaisser ce chiffre sous les 6 l/100. Jusqu’à maintenant, mon épouse et mes autres membres de la famille qui ont eu la chance d’utiliser le CX-5 ont été séduits. Les commentaires sont unanimes. Il est presque parfait! Car aucun véhicule ne peut l’être de toute façon. Mais Mazda offre une base solide à sa prochaine génération de modèles développée et assemblée avec la nouvelle technologie SkyActive. Ce sera difficile de s’en séparer dans quelques mois.

Sommaire:
Véhicule d’essai: MAZDA CX-5 2012 long terme
Prix du modèle à l’essai: 29 000 $
Échelle de prix: 22 995 $ à 32 495 $
Consommation rapportée: 6,2 /100 km
Garantie de base: 36 mois/80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur: 60 mois/100 000 km

Concurrence général:
CHEVROLET EQUINOX, FORD ESCAPE, GMC TERRAI, HONDA CR-V,HYUNDAI TUCSON, KIA SPORTAGE,MITSUBISHI OUTLANDER, NISSAN ROGUE, TOYOTA RAV4, VOLKSWAGEN TIGUAN

Fiche d’appréciation:

Consommation d’essence: 4 1/2
Confort: 4
Performance: 4
Appréciation générale: 4 1/2